Kobe Bryant

Kobe Bryant au fond du seau

Qu’il est loin le temps ou Kobe Bryant assassinait ses adversaires à coups de shoots tonitruants ou de pénétrations pleines de classe. Toute légende qu’il est le Black Mamba se voyait bien jouer un vilain tour aux Warriors, auteurs de la meilleure série réalisée en NBA, après leur succès face aux Lakers, la nuit dernière (111-77).

Le problème, c’est qu’il n’en est plus à sa première jeunesse. A 37 ans, il souffre de la comparaison avec Stephen Curry et a surjoué pour tenter d’empêcher les Warriors d’entrer dans l’histoire. A l’arrivée, cela fait peine à voir puisque Kobe Bryant termine avec 4 points, 6 rebonds, 2 passes, 2 interceptions et 3 balles perdues mais surtout avec un horrible 1/14 aux shoots (1/7 à trois points). Ce qui signifie qu’il a égalé son plus mauvais pourcentage de réussite en carrière…

Pas d’autocritique

« J’aurais pu marquer 80 points ce soir, cela n’aurait rien chargé. Nous avons des problèmes plus grands », se défend la star des Lakers dans les colonnes d’ESPN.

Le problème, c’est que les chiffres sont bien là. Incapable de se muer en leader mental, Kobe campe sur ses positions et continue d’arroser sans réussite alors que son jeu en pénétration ne lui permet plus de briller. Il ne cesse de dire qu’il veut transmettre à ses jeunes coéquipiers mais il monopolise le ballon. Kobe n’a jamais shooté à plus de 50 % de réussite cette saison et il pourrait bien être le principal problème de la franchise californienne.