Stephen Curry

Le message de Stephen Curry

C’est une réponse cinglante. Stephen Curry n’a pas apprécié les critiques envers les Warriors et son titre de MVP et il les a fait taire, cette nuit face aux Pelicans (victoire 111-96). Le meneur de jeu californien avait déjà marqué 24 points à l’issue de piremier quart-temps, un, record pour un match d’ouverture en NBA.

Si derrière, il n’a rentré qu’une seule de ses cinq tentatives derrière l’arc, Stephen Curry finit tout de même avec une feuille de stats impressionnante : 40 points à 14/26 aux tirs dont 5/12 à trois points, 6 rebonds, 7 passes décisives et 2 interceptions pour 2 balles perdues, en moins de 36 minutes.

La cérémonie de la bague

Le moins qu’on puisse dire, c’est que Baby Face n’a pas été perturbé par la remise de la bague et la levée de la bannière qui ont précédé le coup d’envoi de la rencontre.

« Tout était réuni pour que nous profitions de la cérémonie mais ensuite on a fait abstraction et on s’est concentré sur le match. Cela aurait été décevant de commencer sur un 0-1 avec la bague. L’ambiance est nettement meilleure avec ce 1-0 », apprécie le MVP 2015 au micro d’ESPN.

Juste derrière Jabbar

Avec ses 40 points, Stephen Curry réalise le 2e meilleur score pour un ancien MVP, lors d’un premier match de saison régulière. A 1 petite longueur du légendaire Kareem Abdul Jabbar, alors à Milwaukee en 1972. C’est dire si le message envoyé à la concurrence a de quoi mettre les choses au clair. Stephen Curry est prêt à assumer son rang.

Le seul petit bémol que les sceptiques pourront apporter, c’est que les Pelicans étaient totalement décimés. Notamment à la mène où ni Tyreke Evans, ni Jrue Holiday, ni Norris Cole n’étaient en tenue. Nate Robinson en proie à des problèmes de fautes, Ish Smith, récemment coupé par les Wizards, a joué 38 minutes…