Nets

Le résumé de la nuit : les Nets et les Pelicans prennent les derniers tickets

La saison régulière a rendu son verdict. Quatorze matchs étaient au programme et les Pacers et le Thunder sont les grands perdants de la nuit, tous les deux éliminés alors qu’ils possèdent le même bilan que le huitième de leur conférence.

Indiana avait encore sa place en playoffs hier soir mais sa défaite à Memphis (95-83) conjuguée à la victoire de Brooklyn, guidé par le record en carrière de Bogdanovic (28 pts) face au Magic (101-88), prive les coéquipiers de Ian Mahimi des phases finales. Russell Westbrook, lui, a fait ce qu’il fallait avec le Thunder sur le parquet de Minneasota (113-138) mais cela n’a pas suffi puisqu’Anthony Davis (31 pts, 13 rebonds) a poussé les Pelicans a créer l’exploit face aux Spurs (108-103).

San Antonio chute à la 6e place

Tony Parker et Boris Diaw ont répondu présents mais San Antonio perd quatre places au classement, se retrouve 6e à l’Ouest devra donc défier les Clippers puisque les Rockets n’ont fait qu’une bouchée du Jazz et héritent de la seconde place (117-91). Houston affrontera donc au premier tour, Dallas qui a profité des absences à Portland pour signer un cinquantième succès (114-98).

Harden

A l’Est, c’est finalement Chicago qui termine troisième. Les Raptors avaient pourtant mis la pression en s’imposant contre Charlotte (92-87) mais les Bulls ont réussi à profiter de la rotation imposé par le coach d’Atlanta pour revenir en deuxième période (91-85).

Knicks et Lakers sorent par la petite porte

Sinon, il y avait six autres matchs dénués d’enjeu cette nuit. Les Warriors ont décroché leur 67e victoire, tout en faisant tourner, face à Denver (133-126) et terminent donc avec le meilleur bilan de la ligue. Les Cavs aussi ont reposé leurs cadres, tout comme les Wizards et les deux équipes ont finalement eu besoin d’une prolongation pour se départager (113-108). De leurs côtés, les Celtics ont signé un sixième succès de suite à Milwaukee (100-105) avant de retrouver Cleveland en playoffs, tandis que l’équipe B de Miami a sauvé l’honneur à Philadelphie (101-105).

Enfn, les Knicks et les Lakers ont terminé leurs saisons catastrophiques de la même manière : par une défaite à domicile. Les Pistons sont allés s’imposer au Madison Square Garden (90-112), tandis que les Kings ont infligé une deuxième défaite aux Angelinos (99-122), en moins d’une semaine.