D-League

Le top 5 des joueurs de D-League

1. Perry Jones

Échange à Boston cet été, Perry Jones n’a finalement pas été conservé par les Celtics. L’ancien joueur du Thunder est ensuite resté sur le marché mais il n’a pas trouver preneur et a dû se résoudre à se présenter à la draft de la D-League. Choisi en 3e position pour les Iowa Energy, l’ailier aurait pourtant sa place sur de nombreux bancs en NBA.

2. Jeff Ayres

Également connu sous le nom de Jeff Pendergraph, Jeff Ayres figurait encore dans le roster des Spurs, la saison dernière. Pas conservé cet été, après une saison des plus discrètes, l’intérieur est obligé de patienter à l’étage inférieur mais à 28 ans, il peut encore sans doute apporter à pas mal de franchise en mal de densité sur le banc de touche.

3. Earl Clark

Passé par six franchises en six saisons, Earl Clark a déjà pas mal bourlingué en NBA. Capable de cumuler 7.3 points et 5.5 rebonds aux Lakers il y a trois ans, l’ailier reste sur deux passages décevants aux Knicks et aux Nets. A 27 ans, il semble tout de même mériter une dernière chance. C’est tout de même un joueur qui tournait à 26.2 points par match en D-League l’an passé.

4. Many Harris

Ses 56 points avec les D-Fenders face aux Warriors en D-League, il y a deux ans, lui avaient permis d’être appelé par les Lakers. Si le joueur n’avait joué que neuf matchs, il n’avait pas réellement déçu avec 8.0 points et 3.8 rebonds en 20.0 minutes. Passé par les Cavs durant deux saisons, Many Harris apportait 26.8 points par soir l’an dernier en D-League.

5. Xavier Henry

C’est un pari mais il peut s’avérer payant. Les Warriors ont pris une option sur lui mais contractuellement, il peut s’engager partout. Xavier Henry n’a que 24 ans et il compilait 10 points par match en à peine 21 minutes par match avec les Lakers il y a deux saisons. Seulement , il a depuis subi de nombreuses blessures dont une rupture du tendon d’Achille…