Phoenix

Phoenix espère encore attirer LaMarcus Aldridge

Les Spurs ne font pas les seuls à faire le ménage dans l’espoir d’attirer LaMarcus Aldridge. Après avoir obtenu la signature de Tyson Chandler, les Phoenix Suns ont mis toutes les chances de leur coté, en laissant un maximum de marge sous le salary cap.

8,4 millions de dollars économisés

Pour cela, ils ont dû se séparer de trois joueurs. Marcus Morris (10.4 pts, 4.8 rbds), Danny Granger (6.3 pts, 4.9 rbds) et Reggie Bullock (1.9 pt), arrivent tous à Detroit, en échange d’un futur tour de draft, probablement en 2020. La manœuvre est clairement destinée à préparer la venue de l’ailier-fort des Blazers du côté de Phoenix, seulement les Spurs restent en pole position.

Les Suns économisent tout de même 8,4 millions de dollars. De quoi être encore actif sur le marché des agents-libres. Pour les Pistons, cela confirme que Van Gundy cherche des joueurs capables de s’écarter, avec les venues de Marcus Morris et Danny Granger, obtenue, quasiment, sans aucune contrepartie.